Quelques conseils si vous souffrez de basse vision

Vous souffrez de basse vision et éprouvez de plus en plus de difficultés dans votre vie quotidienne ? Ne vous découragez pas. Ces quelques conseils peuvent vous aider à conserver une certaine qualité de vie en dépit de votre handicap :

  • Gardez confiance en vous et en votre capacité à vous adapter : aucune difficulté n’est insurmontable et de nombreux dispositifs d’aide visuelle permettent aujourd’hui de conserver la meilleure autonomie et la meilleure qualité de vie possibles. Enfin, sachez que votre corps garde en mémoire des gestes et des lieux familiers. Essayez d’oublier un instant votre handicap visuel, et vous serez surpris de constater que vous êtes toujours capable d’effectuer par instinct certaines activités auxquelles vous aviez pourtant renoncé.
  • Appuyez-vous sur votre entourage : dites clairement à vos proches le type d’aide que vous attendez d’eux. Cela évitera bien des malentendus et leur épargnera la tentation de tout faire à votre place.
  • N’ayez pas peur d’utiliser vos yeux : les solliciter n’entraînera en aucun cas une aggravation de votre handicap visuel. Bien au contraire, l’œil doit être entraîné pour rester efficace.
  • N’hésitez pas à utiliser un éclairage d’appoint pour réaliser des activités nécessitant une vision des détails ou à vous rapprocher de votre poste de télévision : ce rapprochement vous apportera un grossissement naturel de l’image et est sans danger pour vos yeux !
  • Faites-vous conseiller par un spécialiste de la basse vision (ophtalmologiste, opticien, orthoptiste) qui vous aidera à mieux vivre votre handicap au quotidien et à identifier les dispositifs d’aide visuelle les plus adaptés à vos capacités et à vos besoins.