Le régime méditerranéen, un allié dans la prévention de la DMLA ?

Selon une étude menée conjointement par des équipes de recherche de l’Université de Bordeaux et de l’Erasmus University Medical Center des Pays-Bas, l’adoption du régime méditerranéen permettrait de diminuer de 41 % ses risques de développer une DMLA.
Il convient toutefois de préciser que ce régime alimentaire n’est efficace que si l’on s’astreint à le suivre dans la globalité. Par ailleurs, ce type d’alimentation pourrait également être bénéfique pour les personnes déjà atteintes de la maladie.
Une bonne raison pour revoir le contenu de son assiette et faire la part belle aux fruits, légumes, légumes secs, huile d’olive et céréales complètes tout en limitant sa consommation de viande, aliments industriels et produits laitiers !
En savoir plus.

Partagez.