A quoi la basse vision est-elle due ?

Si elle touche essentiellement des personnes âgées, la basse vision peut également concerner des personnes plus jeunes.

Elle est due à différents types d’atteintes :

  • une atteinte de la vision centrale : le patient éprouve des difficultés à exécuter les tâches de la vie quotidienne nécessitant une vision fine : lire, écrire, coudre, reconnaître les visages, identifier les couleurs, effectuer des travaux de précision…. Différentes pathologies visuelles peuvent être à l’origine d’une atteinte de la vision centrale, notamment la DMLA qui en est la cause la plus fréquente, et dans une moindre mesure, la maculopathie diabétique.
  • Une atteinte de la vision périphérique : dans ce cas, c’est la « vision de côté » qui est touchée et peut générer des troubles visuels handicapants au quotidien (sensation de voir « à travers un tube ») et une difficulté à se déplacer sans heurter certains obstacles (piétons, meubles…). Certaines pathologies comme la rétinite pigmentaire peuvent être à l’origine de ce type d’atteinte périphérique.
  • Une atteinte globale de la vision : dans ce cas, c’est la vision dans son ensemble qui est touchée. A titre d’exemple, la cataracte est responsable d’une vision floue avec des couleurs ternes et des détails peu marqués. Le glaucome est quant à lui à l’origine d’une vision parsemée de tâches.