Vers qui se tourner en cas de basse vision ?

En cas de basse vision, différents professionnels peuvent être amenés à intervenir pour poser le diagnostic ou aider le patient à mieux vivre au quotidien avec son déficit visuel.

  • L’ophtalmologiste : il doit impérativement être consulté en premier par la personne atteinte de basse vision et rester à tout moment son principal interlocuteur (avec son médecin traitant). C’est lui qui sera en mesure d’identifier l’origine de la basse vision, de proposer au patient d’éventuels traitements en fonction de la pathologie détectée et de le guider vers d’autres spécialistes de la basse vision qui l’aideront à compenser ses difficultés.
  • L’orthoptiste : spécialiste de la rééducation des yeux, il peut aider le patient à exploiter au mieux sa vision résiduelle par différents types d’exercices oculaires (exemple : pour apprendre à lire autrement).
  • L’opticien spécialisé en basse vision : il conseille le patient dans le choix des dispositifs techniques qui faciliteront son quotidien et lui permettront de retrouver une partie de son autonomie, de la simple loupe au vidéo-agrandisseur informatique. Pour trouver un opticien basse vision près de chez vous, cliquez ici.
  • Les autres spécialistes :
    D’autres professionnels peuvent apporter un soutien et un accompagnement précieux aux personnes souffrant de basse vision : les psychologues peuvent aider la personne à mieux accepter son handicap au quotidien, les instructeurs en activité de la vie journalière et les ergothérapeutes peuvent la guider pour adapter son environnement. Enfin, les instructeurs en locomotion peuvent l’aider à gérer ses déplacements.