Vivre avec la DMLA

Quelques conseils peuvent vous aider à mieux gérer les difficultés quotidiennes si vous avez une DMLA :

  • assiette fracheur de crudits d'tSoignez votre alimentation : mangez de tout, et accordez une place de choix dans votre assiette au poisson et aux fruits et légumes.
  • Si vous êtes éblouis par le soleil, portez des lunettes de soleil anti-reflet.
  • Aménagez votre habitat pour réduire les risques de chute : pas de meubles ou de fils électriques au milieu d’une pièce, éclairage basse tension pour les activités nécessitant une vision dans le détail (écriture, lecture, couture…), etc. Utilisez au besoin les dispositifs d’aide visuelle conçus pour les personnes souffrant de basse vision : livres écrits en gros caractères, téléphone à grosses touches, etc.

Même si on a une DMLA, la vie continue. Il n’y a donc pas de raison de renoncer à ses activités habituelles, si ce n’est à celles qui imposent d’avoir une bonne vision et pourraient s’avérer dangereuses. Ainsi, avant de prendre la décision de continuer à conduire, demandez conseil à votre ophtalmologiste qui évaluera le risque encouru en fonction de votre déficit visuel.