La Maculopathie œdémateuse ou œdème maculaire diabétique

La maculopathie œdémateuse est causée par un épaississement de la région maculaire, lié à l’accumulation de sang et de liquide dans la macula. Cet épaississement se produit lorsque les vaisseaux sanguins de la rétine se mettent à gonfler et à fuir. L’œdème qui en résulte brouille la vue et provoque une perte progressive de vision au centre de la rétine, qui peut à terme entraîner une cécité.

Cliché couleur rétinien, œdème maculaire diabétique avec exsudats et microhémorragies.
A côté : tomographie en cohérence optique (scanner de la rétine) permettant de visualiser les logettes œdémateuses (en noir) au sein du tissu rétinien maculaire, coloré de façon artificielle.

Cet œdème peut avoir différents niveaux de gravité :

  • Minime : lorsque les épanchements de liquide (souvent lipidique) ou l’épaississement rétinien se produisent à distance du centre de la macula.
  • Modéré: lorsqu’ils ont lieu près du centre.
  • Sévères : lorsqu’ils atteignent le centre de la macula.

 

On parle :

  • D’œdème maculaire « focal » lorsqu’il est localisé. Ce dernier s’accompagne souvent de dépôts jaunes d’exsudats disposés en couronne.
  • D’œdème maculaire « diffus » lorsque l’épanchement de liquide est généralisé sans que l’on puisse en déterminer précisément l’origine.

 

Les formes mixtes associant œdème maculaire diffus et focal sont les plus fréquentes.